Connaissez-vous bien le Comté ?

Ce délicieux cousin français du gruyère suisse est un fromage d’appellation protégée de l’est de la France, dans le Massif du Jura. Ce fromage au lait de vache fond dans la bouche et se transforme en un croquant de noix qui se combine bien avec un vin blanc sec. La texture est forte mais accessible, et la couleur jaune beurre du fromage contraste joliment avec sa croûte foncée.

La région de production s’étend jusqu’à la frontière suisse, et tout le lait est produit par des vaches qui paissent à au moins 400 mètres d’altitude. Les montagnes du Jura, dans l’est de la France, parsemées de villages pittoresques et de pâturages luxuriants, fournissent de l’herbe fraîche aux vaches Montbéliarde et Simmental françaises tout au long de la saison. C’est avec leur lait que les fruitières locales créent les saveurs et les arômes classiques associés au Comté. Ce fromage à pâte cuite est produit collectivement, village par village, et le processus de transformation est resté relativement inchangé depuis des centaines d’années. Bien que transformé village par village dans la fruitière du village, une partie importante du Comté est affinée dans des caves industrielles jusqu’à deux ans.

Le Comté est généralement vendu sans trous, mais il peut aussi comporter de petits trous. Comme pour le Cantal, le Comté se décline sous différentes formes, parfois qualifiées de « fruité », »jeune » ou « vieux ». Le Comté le plus cher est le « Comté vieux », qui a été affiné pendant au moins un an, souvent 18 mois. Le Comté est un fromage populaire qui est utilisé dans les fondues au fromage et les raclettes.

Vous pouvez acheter du Comté sur ce site ou le trouver dans votre fromagerie.